Qu’est ce que la pratique des ventouses ?

Citées par Hippocrate (460-377 av. J.C.) dans « L’art de guérir », et utilisées aussi bien par les Chinois, les Grecs, les Indiens ou les Arabes, les ventouses ont, depuis des siècles, traité de nombreuses maladies, avant l’arrivée des antibiotiques.

Les ventouses étaient, jusqu’au 20ème siècle, très répandues en Europe aussi, et je suis sûre que parmi vous certains se souviennent de soins effectués par la grand-mère, à l’aide de ventouses en verre.

L’utilisation des ventouses est une technique millénaire dans la M.T.C.. Selon un dicton chinois :

« Acupuncture et ventouses soignent plus de la moitié des maladies ».

Illustration pose ventouses

Principe

La méthode consiste à appliquer un petit récipient (dont l’entrée est moins large que le fond) sur la peau.

La pose des ventouses se fait par flambage : on allume un tampon d’ouate imbibé d’alcool à l’intérieur du récipient pour y produire une pression négative, et on place ce dernier sur des endroits spécifiques du corps.

Le patient ne ressent aucune douleur, seulement une sensation de traction et d’échauffement de la peau.

Le vide relatif créé dans la ventouse dilate les pores et les vaisseaux sanguins superficiels (capillaires).

Le traitement par les ventouses a pour effet visible des voûtes de peau rougies. Après le traitement, les endroits traités peuvent devenir bleus et les signes circulaires peuvent rester visibles pendant plusieurs jours.

 

Actions et indications

correspondant à des points d’acupuncture choisis en fonction du trouble à soigner.

Selon la théorie de la M.T.C., le flux du Qi est également influencé, en réparant les blocages des méridiens. A cause de ces blocages, des dépôts de sang et d’autres liquides organiques peuvent se former sous la peau. Les ventouses transportent ces dépôts à la surface de la peau où ils sont éliminés du corps. Les ventouses chauffent les méridiens, y font circuler l’énergie, chassent le froid et activent la circulation sanguine.

L’action d’aspiration induite par la pression négative dans la cupule, amène ce qui est en profondeur (Yin) à la surface (Yang). L’énergie bloquée à l’intérieur (Yin) sera amenée à la surface (Yang) et dégagée.

Les ventouses régulent les flux de Qi et de Sang. Elles contribuent aussi à aspirer et éliminer des facteurs pathogènes externes (Vent, Froid, Humidité, Chaleur).

Des blocages sont dissous, les douleurs diminuent, la circulation du sang s’améliore, les muscles se décontractent, la chaleur interne est réduite.

Pour la plupart des patients, les endroits du corps traités avec les ventouses sont agréablement chauds et souples.

Cette technique est efficace dans bon nombre de pathologies, qu’elles soient respiratoires, rhumatismales, arthrose, névralgie, sciatique, douleurs dorsales, dermatologiques, digestives, gynécologiques ou dans les cas de maux de tête et migraines à répétition. Les tendinites, les entorses, les crampes et la constipation.

La méthode des ventouses mobiles est utilisée pour le traitement de la cellulite.

 

Contre-indications

En générale il n’y a pas d’effets secondaires, mais il faut faire attention dans les cas suivants :

  • Ne pas utiliser sur les enfants de moins de 4 ans
  • Eviter pendant la grossesse sur l’abdomen
  • Personnes faibles
  • Personnes sous traitement par anticoagulants
  • Suspicion d’hémorragie
  • Brûlures en général
  • Plaies ouvertes et traumatismes récents.